Logo de l’application Sunday

Après l’avènement de la crise sanitaire, les solutions digitales se sont multipliées sur le marché de la restauration.

L’application Sunday facilite les paiements des additions tout en limitant les contacts.

Un processus qui vient épauler les efforts pour stopper la propagation de la pandémie.

L’application Sunday se présente comme une révolution dans le domaine de la restauration.

QR code : c’est quoi ?

La bonne utilisation de l’application Sunday nécessite systématiquement des connaissances sur le QR code.

Ce dernier a été créé par l’ingénieur japonais Masahiro Hara en 1994.

Ensuite, cette technologie a connu une ascension fulgurante après l’avènement des smartphones.

Aujourd’hui, le Qr Code est utilisé dans plusieurs domaines y compris la restauration.

L’application Sunday utilise le QR code pour scanner les tables des restos.

Ce qui permettra le paiement direct de l’addition.

Le paiement “Sunday”, un nouveau concept

Désormais, rien n’est plus simple que de payer une addition.

De ce fait, la transaction se fait via un QR scanné par le biais d’un smartphone.

Votre commande est ainsi payée dans un intervalle de temps qui ne dépasse pas les 10 secondes.

Le lancement de l’application Sunday aura lieu simultanément en France, aux Etats-Unis et au Royaume Uni.

Les fondateurs de cette application prévoient de rendre leur solution un outil universel de paiement.

Les premières impressions sont plus que satisfaisantes pour les professionnels du métier.

De même, pour les clients qui valident cette démarche.

Un double avantage pour les professionnels et pour les visiteurs

L’application Sunday est un trait d’union entre les clients et les restaurateurs.

Cette connexion génère des services rapides et efficaces.

Dans cette perspective, Sunday aide les professionnels à mieux gérer les commandes.

Les estimations des spécialistes évoquent 15 minutes de gain entre les réservations des tables.

De ce fait, les additions réglées dans un temps record font gagner à l’établissement culinaire plus de revenus et plus de clients par la même occasion.

Dans le même sillage, cette solution digitale permet de réduire l’effectif des professionnels dans le commerce.

Désormais les frais de l’application Sunday pour le restaurateur sont fixés à 0;5% de l’addition.

D’un autre côté, le client pourra régler ses additions gratos via cette solution et quitter rapidement les lieux.

Du coup, cette opération est un deal gagnant pour tous les protagonistes impliqués dans le processus.

La digitalisation sauve la restauration

L’application sunday compte parmi un arsenal de solutions digitales.

En effet, les fermetures des établissements culinaires et les restrictions indispensables pour stopper la pandémie ont pénalisé le domaine de la restauration.

De ce fait, la technologie a sauvé ce secteur par le biais des alternatives proposées aux restaurateurs pour garder le minimum d’activité.

Le boom de la digitalisation a amélioré les services des commerces.

Covid 19 : des solutions qui naissent de la crise

À travers l’histoire, les grandes inventions sont des créations qui facilitent le quotidien des gens.

Dans le même contexte, l’application Sunday est une nouvelle approche de paiement influencée par la crise sanitaire.

L’effet de la surprise a accéléré le recours à ce genre de solutions.

Au plus grand bonheur des clients qui sont gâtés par une panoplie de solutions !

Une solution fiable

La cybersécurité est une problématique qui accompagne souvent le lancement des applications notamment pour le traitement des données personnelles.

L’application Sunday est une solution sûre selon ses inventeurs.

Concernant les bugs ou les risques de fraude, les statistiques des premiers tests sont rassurants puisqu’aucune anomalie n’a été détectée.

De plus, les inventeurs de l’application affirment qu’aucune donnée personnelle ne sera prélevée durant la transaction.

Les investisseurs font confiance à Sunday

De nos jours, récolter une levée de fonds de 20 millions d’euros pour une application signifie que les investisseurs soutiennent le projet.

Sunday est un projet prometteur.

Ce qui explique l’implication des capitaux dans cette démarche futuriste.

Une restauration 2.0

Le domaine de la restauration commence à se métamorphoser avec l’arrivée des nouvelles techniques adaptées à ce secteur.

L’application Sunday n’est qu’un exemple des changements radicaux qui affectent les modes de consommation.

Désormais les nouvelles technologies sont entrées dans le quotidien du nouveau client.

Du coup les restaurateurs doivent se conformer à ces nouvelles donnes.

Par conséquent, la présence sur la toile est aujourd’hui capitale pour les tous professionnels.

De même, il fallait s’investir dans la digitalisation des établissements culinaires pour accompagner ce renouveau technologique.

De nos jours, les grandes campagnes publicitaires se font sur la toile.

Le recours massif des jeunes aux smartphones et aux applications (l’application Sunday, À table, Open Table, etc) a bouleversé tous les codes de la commercialisation et du marketing.

Plusieurs sociétés proposent l’externalisation des solutions digitales aux restaurateurs.

Un savoir-faire qui pourrait être bénéfique pour les établissements culinaires.

De cette façon, le professionnel se focalisera sur son domaine initial.

Le fait de déléguer les services numériques à un prestataire externe est un gain de temps et d’argent pour le restaurateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici