étoile verte Michelin

Étoile verte Michelin, voici la dernière innovation de Michelin. 

C’est une chose relativement récente avec le guide qui n’a introduit la distinction qu’en 2020. 

Nous attendons que cela devienne de plus en plus un honneur à mesure que le guide continue de distribuer des étoiles vertes. 

Avec le monde en pleine crise climatique, c’est très important pour les restaurants de contribuer au bien de la planète.

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les étoiles vertes Michelin, y compris ce qu’elles sont et comment l’obtenir ci-dessous. 

C’est quoi l’étoile verte guide michelin ?

L’étoile verte Michelin récompense les restaurants leaders de l’industrie pour leur engagement en faveur de pratiques durables. 

Cela va au-delà de la simple conservation des épluchures de pommes de terre pour la soupe. 

Les restaurants qui sont durables doivent montrer comment ils suivent des pratiques éthiques dans tous les éléments de l’entreprise. 

Cela inclut l’utilisation d’énergie renouvelable, la réduction du gaspillage alimentaire et l’approvisionnement auprès de fournisseurs durables. 

Il ya aussi le recyclage de tous les matériaux dans la mesure du possible et la mise en œuvre de techniques culinaires à faible gaspillage. 

Tout restaurant du Guide Michelin est éligible à une étoile verte. Les inspecteurs surveillent:

  • l’utilisation des produits de saison. 
  • l’empreinte environnementale globale du restaurant. 
  • les systèmes de gestion des déchets alimentaires et même la communication que le restaurant entretient avec les clients concernant leurs pratiques en matière de durabilité.

À ce jour, le Guide Michelin a décerné des étoiles vertes à 299 restaurants du monde entier. 

Chaque récipiendaire de l’ Étoile verte écrit une citation sur son engagement envers la planète qui offre un aperçu supplémentaire de ses efforts. 

Le Français Laundry, par exemple, souligne son système solaire et de batterie et son jardin culinaire sur place.

Des restaurants français qui ont une étoile verte du guide michelin

Voici quelques restaurants durables en France qui, grâce à leurs cuisine durable, ont obtenu l’étoile verte michelin :

Septim

Toujours à l’affût de nouvelles idées, l’équipe de Septime dirigée par le jeune Bertrand Grébaut se distingue par son approche fraîche. 

C’est une équipe toujours enthousiaste et parfois même effrontée. 

Septime est la quintessence de la nouvelle race de restaurants parisiens, résolument branchés et branchés, mais aussi inébranlablement engagés dans la bonne cuisine. 

Le Septim est reconnu pour son engagement envers la planète et pour ses pratiques de gastronomie durable.

Arpège

C’est Alain Passard qui dirige ce restaurant. Son nom est associé aux légumes et, pour ceux qui le savent, à une betterave dans une croûte de sel. 

Il est un pionnier de la cuisine durable avec son menu 100% à base de légumes, initialement considéré comme radical. 

De nos jours, sa philosophie verte est de rigueur dans tous les restaurants. 

Malgré son succès, il ne se sent plus à l’aise que dans l’un de ses trois jardins potagers de l’ouest de la France.

Anona

Une cuisine gastronomique irréprochable dépeint cet établissement dans un quartier animé du 17ème arrondissement chic de Paris. 

Le chef, qui se vante d’un CV étoilé, met habilement et intelligemment en valeur les produits de la région parisienne. 

Il met fortement l’accent sur le développement durable. 

Menu attrayant et concis à l’heure du déjeuner; le soir, menu à 5 ou 7 plats inspiré de la disponibilité du marché.

Le George

À la tête du George depuis septembre 2016, Simone Zanoni y a définitivement créé sa marque culinaire, avec ses plats d’inspiration italienne.

Comment obtenir l’étoile verte ?

Il n’y a pas de formule spécifique pour attribuer une étoile verte Michelin. 

Chaque restaurant et sa région environnante ont un ensemble unique de conditions. 

Les inspecteurs cherchent simplement ceux qui sont au sommet des pratiques durables. Ils prennent en considération des choses telles que : 

  • la provenance des ingrédients; 
  • l’utilisation de produits de saison; 
  • l’empreinte environnementale du restaurant; 
  • gestion des ressources.

Le guide donne un aperçu des pratiques « vertes » courantes que ces restaurants suivent. 

Il y a aussi le problème du restaurant lui-même et de son empreinte carbone. Le guide est quelque peu vague sur ces pratiques.

Voici quelques exemples : 

  • menus imprimés sur du papier recyclé; 
  • tables en bois récupéré; 
  • la réutilisation et le recyclage des couverts; 
  • compostage des déchets végétaux; 
  • incorporant l’énergie solaire; réutiliser des ampoules LED, halogènes ou fluorescentes (ou utiliser des ampoules à faible consommation d’énergie)
  • réduire la consommation d’eau avec des vannes de pulvérisation à faible débit;
  • systèmes de récupération des eaux de pluie.

Alors, pour obtenir cette étoile de gastronomie durable, il faut intégrer ces pratiques et même d’autres pratiques écologiques dans son restaurant.

Une vraie crise climatique et planétaire est en train de se dérouler. Il est, alors, indispensable que tout le monde contribue à l’effort mondial pour mitiger ses effets. 

On peut faire tout cela sans perdre l’aspect lucratif de son restaurant. 

Évidemment, cette nouvelle génération de gastronomes est très écologiquement consciente. Vous voulez l’attirer ? Obtenez l’étoile verte Michelin !

Article précédentE-réputation Restaurant : c’est aussi important que la logistique
Article suivantLa foodservice tech : vers une restauration intelligente

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici