Ouvrir un restaurant ou café

La France est un pays où la plupart de la population est amoureuse de l’art culinaire, ce qui a fait de la restauration un domaine d’exploitation de plus en plus rentable. Toutefois, pour pouvoir ouvrir son restaurant ou café, il faut prendre en considération plusieurs aspects et suivre une démarche bien particulière. On vous présente aujourd’hui notre guide pratique pour ouvrir un restaurant ou café.

Etape N°1 : poser les bases 

Pour ouvrir un petit restaurant ou café, il faut, tout d’abord, consacrer un temps pour effectuer une petite analyse introspective. Voici la démarche à suivre.

1. Trouvez le meilleur emplacement

L’environnement dans lequel vous allez déclencher l’activité de votre café ou votre restaurant a un grand  impact sur sa réussite. C’est pourquoi, il est très important de prendre ce facteur en considération et de faire une étude de marché détaillée afin de trouver le meilleur emplacement.

2. Choisissez le concept de votre restaurant

Chaque café ou restaurant a besoin d’avoir son propre concept pour que les consommateurs sachent à quoi s’attendre. Vous n’êtes pas obligé de suivre les dernières tendances ou de proposer une carte très variée ou très chère. Il vous suffit juste d’avoir une vision claire de ce qu’offrira votre établissement.

3. Déterminez votre budget 

Il est important de consacrer un certain budget pour ouvrir un restaurant. Le montant dont vous avez besoin peut varier l’ampleur de votre projet, l’achat du fonds de commerce et l’emplacement de votre établissement. Il existe des sites internet qui peuvent vous aider à estimer le fonds d’amorçage dont vous aurez besoin pour créer un restaurant.

4. Rédigez votre plan d’affaires 

La rédaction d’un plan d’affaires vous permettra de prévoir les mauvaises surprises que vous pouvez faire face à l’ouverture de votre établissement. Vous pourrez trouver de nombreux  conseils utiles pour réaliser un business plan sur les sites dédiés aux entrepreneurs. 

En effet, un plan d’affaires d’un restaurant doit comporter un nombre d’éléments importants. On cite parmi lesquels l’identité de votre projet, les plats que vous allez proposer à la carte, les prix des plats proposés, l’emplacement de votre établissement et vos objectifs à court et à long termes.

5. Trouvez des financements 

Une fois que vous avez préparé votre plan d’affaires, vous devrez trouver des financements pour créer votre entreprise. Pour ce faire : 

  • Vous pouvez collaborer avec un ou plusieurs associés, si votre idée de projet restaurant est suffisamment convaincante.
  • Vous pouvez également utiliser vos ressources personnelles, comme par exemple votre épargne pour composer le patrimoine de votre projet. 
  • Vous pouvez faire appel à des organisations d’aide financières soutenant les jeunes entrepreneurs qui peuvent vous emprunter le montant.

6. Échangez avec les autres restaurateurs et propriétaires de cafés de votre région !

Échanger avec d’autres restaurateurs et propriétaires de cafés de votre région vous permettra d’avoir d’informations précieuses.

  • Informez-vous sur les difficultés et les enjeux qu’ils ont rencontrés eux-mêmes, ainsi que sur les stratégies qu’ils ont privilégié pour les surmonter !
  • N’oubliez pas de remercier les restaurateurs et les gérants de cafés qui ont pris un temps pour partager avec vous leurs expériences et pour vous procurer de bons conseils et astuces !

7. Décidez si vous voulez reprendre un projet ou ouvrir un restaurant

Bien que la faillite des cafés et restaurants soit beaucoup plus importante que ce que l’on peut croire (environ 40 % pendant la première année de travail ), le taux de rotation reste considérablement élevé. Les propriétaires de cafés et de restaurants sont, alors, à la recherche d’entrepreneurs qui seraient intéressés pour reprendre leurs affaires qui risquent d’échouer . Si vous trouvez un projet rentable, le reprendre peut s’avérer être une excellente idée.

Etape N°2 : prendre la décision initiale

La deuxième étape de l’ouverture d’un café ou restaurant est de prendre la décision initiale.  Pour ce faire, voici la démarche à privilégier.

1. Rencontrez un professionnel

En arrivant à cette étape, vous aurez besoin d’établir la structure juridique de votre établissement. Alors, il vous suffit de faire appel à un avocat spécialisé dans l’ouverture des petites entreprises afin de vous aider à déterminer la structure adaptée à vos besoins. Il peut également vous aider dans l’obtention des permis et licences nécessaires et vous informer à propos des réglementations en vigueur dans votre région.

2. Informez-vous sur les lois de zonage locales 

Si vous avez choisi de placer votre café ou restaurant dans une zone commerciale ou touristique, vous avez besoin, dans ce cas, de permis et de documents nécessaires pour déclencher votre activité. Par exemple, il est interdit de proposer des bières ou des vins dans certaines zones en France sans avoir un permis de vente de boissons alcoolisées. Raison pour laquelle, il est important de s’informer sur les lois de zonage locales.

3. Informez-vous sur les lois d’hygiène alimentaire 

Les lois d’hygiène alimentaire différent selon la région dans laquelle vous allez ouvrir un restaurant ou café. Raison pour laquelle, vous devez faire des recherches à propos de ce sujet. Vous devez également soumettre votre candidature au département d’hygiène alimentaire de votre région, un mois au plus tard avant d’entamer la création de l’entreprise.

4. Souscrivez un contrat d’assurance 

Si vous avez décidé de proposer des boissons alcoolisées dans la carte de votre petit restaurant, on vous conseille, dans ce cas, de souscrire un contrat d’assurance de responsabilité civile contre les accidents de travail et les actes de violence résultant de l’alcool consommé dans votre restaurant ou café.

Etape N°3 : préparer l’ouverture de votre établissement

La troisième et la dernière étape consiste à préparer l’ouverture de votre restaurant ou café. Pour ce faire, voici la démarche à suivre.

1. Soignez l’environnement de votre établissement 

L’espace de votre restaurant est le lieu où vos clients passeront la majorité de leur temps. Il doit, alors, présenter l’identité de votre entreprise et donner une bonne impression à vos clients. Voici quelques bons conseils pour soigner l’environnement d’un restaurant et fidéliser les clients

  • Allez dans d’autres restaurants et cafés et observez la manière dont les clients interagissent avec leurs environnements 
  • Assurez-vous de mettre en place des banquettes assez confortables le long des murs pour les clients qui viennent en groupe 
  • Associez des canapés et des chaises avec des tables pour deux personnes pour créer un environnement chaleureux qui incitera les clients à rester plus longtemps 

2. Embauchez du personnel 

Pour recruter du personnel, vous pouvez publier une annonce sur des sites web spécialisés, ou utiliser la méthode traditionnelle du bouche à oreille. Évitez d’embaucher trop d’employés avant de vous assurer que votre affaire soit rentable. 

Vous pouvez créer un guide de formation pour que vos nouveaux employés sachent ce que vous attendez d’eux. Déterminez clairement les objectifs et le rôle de chacun, dans le but de faciliter la gestion de votre projet.

3. Faites une liste du matériel dont vous avez besoin 

Il est important de faire une liste des équipements dont vous avez besoin pour assurer le bon déroulement des activités de votre restaurant ou de votre café, comme par exemple les tables, les chaises, le four, le lave-vaisselle, le réfrigérateur, la vaisselle (les assiettes, les verres, les batteries, les couverts) et autres (les pailles, les cure-dents, etc.).

4. Testez votre menu avant d’ouvrir 

Organisez une petite fête avec vos proches ou vos amis de confiance, et préparez-leur quelques plats de votre menu !  Vous pourrez prendre en considération leurs critiques et réaliser les améliorations nécessaires sur vos plats. 

Vous pouvez également demander leurs avis à propos des prix proposés sur la carte. Ils vous diront s’ils trouvent qu’il est préférable de les baisser ou bien de les augmenter, tout en essayant de proposer des plats de meilleure qualité.

Article précédentCuisine végétale : pourquoi adopter cette nouvelle tendance ?
Article suivantQu’est-ce qu’un influenceur food ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici